( page d'accueil)
REGLAGE DU CARBURATEUR 2 Temps

(type Dell'orto)

 

 

Introduction
Préréglage du circuit de ralenti
Réglage du gicleur principal
Réglage de l'aiguille
Réglage final du circuit de ralenti 

 

 

 

 

 

   Cette page est une présentation sommaire de l'influence de chacun des composants réglable qui permettent d'optimiser les performance de son moteur. La carburation tient une part très importante dans les performances d'un 2 temps, en effet celle-ci peut faire gagner 10 % de puissance si elle est bien réglée ( ou bien l'inverse dans le cas contraire). D'ou la nécessité de s'attarder sur cet élément du moteur pour pouvoir exploiter le maximum de son potentiel. Les conditions atmosphériques influent elles aussi sur la carburation.

Ce Shéma illustre la plage d'utilisation de chacun des ces composants.

(haut de page)

 

 

 

 

    Préréglage du circuit de ralenti: ralenti bloqué à environ 1800tours/mn, serrer la vis de richesse jusqu'à ressentir une baisse de régime, desserrer d'1/4 et resserrer d'1/8. Couper le moteur et vérifier le serrage de la vis d'air.

vis d'air desserrée de moins d'un tour gicleur de ralenti trop petit
Vis d'air desserée entre 1 et 2 tours bon gicleur
vis d'air desserrée de plus de 2 tour gicleur de ralenti trop gros

Changer le gicleur et réessayer jusqu'a obtention d'une valeur correcte.

(haut de page)

 

 

 

 

    Le  réglage du gicleur principal, celui-ci en effet entre en action de 3/4 à pleine ouverture du carburateur, il détermine donc les performances du moteur aux régimes maximum.
Un gicleur principal trop gros aura tendance à faire engorger le moteur à au régime, on reconnaît aisément ce phénomène lorsqu' il se produit car pour obtenir de bonnes performances du moteur il suffit de couper légèrement l'accélérateur et le moteur reprend des tours.
A l'inverse un gicleur principal trop petit, rendra la carburation trop pauvre à haut régime et provoquera des coupures franches lors des fortes accélérations, de plus ce réglage est très dangereux car il risque d'endommager gravement votre moteur ( risque de serrage ).
Faire ce que l'on appelle un "arrêt carburation". Rouler à fond de régime pendant quelques secondes puis couper l'allumage et débrayer simultanément. Démonter la bougie et vérifier sa couleur.

Bougie tirant sur le blanc gicleur trop petit
Bougie couleur "chocolat clair" gicleur correct
Bougie noire Gicleur trop gros

Changer le gicleur et réessayer jusqu'a obtention d'une couleur correcte.

(haut de page)

 

 

 

 

  Le réglage de l'aiguille qui influe sur la carburation en phase d''ouverture 1/4 à 3/4. Ce réglage est donc primordial en phases d'accélération et pour les régimes intermédiaires du moteur. Cette dernière peut être plus ou moins conique (faible conicité pour les réglages très progressif. Dans le cas contraire, conicité importante, il y aura une grande variation de richesse pour une faible levée d'aiguille). En plus de sa forme géométrique, l'aiguille se règle dans le carburateur permettant en fonction de sa hauteur d'enrichir ou d' appauvrir le mélange. Ce réglage est effectué suivant la position du clips qui maintien l'aiguille. La carburation s'enrichie à mi-régime lorsque l'on lève l'aiguille en positionnant le clips plus bas et inversement.
Rouler à mi-régime en charge sur un rapport long, 4eme minimum, et effectuer de accélérations franches. 3 cas possibles à l'accélération:

Monté en régime rapide mais hésitation à l'accélération et bruit métallique Carburation pauvre, monter l'aiguille ,en mettre une plus petite ou puit plus gros
Montée ne régime franche sans à coups bonne carburation
Montée en régime lente, accoup répétés et "ratatouillages"  Carburation trop riche:descendre l'aiguille, en mettre 1 plus grosse ou puit plus petit

Régler et réessayer jusqu'a obtention d'un rendement franc..

(haut de page)

 

 

 

 

    Vient enfin le réglage final du circuit de ralenti. A titre d'exemple, le ralenti sur un monocylindre 2 temps se situe environs à 1200 tr/min à plus ou moins 200 tr/min. Le ralenti se règle toujours avec moteur chaud , le ralenti à froid étant toujours supérieur en régime de 300 tour/min environs. 
Moteur tournant et au point mort, ouvrir franchement les gaz. Si les étapes suivantes ont été réspectées,il y aura un léger trou avant la montée en régime. Resserrer la vis d'air par 1/8 de tours jusqu'a obtention d'une réponse franche à l'ouverture des gaz. Vérifier le serrage de la vis d'air qui ne dois pas être inférieur à un tour. Si le moteur donne des signes de richesse excessive, " ratatouillage" , desserrer la vis d'air par 1/4 de tour. Ne pas dépasser 2 tours de désserage ou alors reprendre les réglages depuis le début.

 

 

 Dernier conseil, il faut essayer de trouver un réglage moyen avec chaque paramètre ( hauteur d'aiguille, vis d'air ) car les réglages extrêmes offrent rarement des performances homogènes.

 

 

(haut de page)